Jours
consécutifs

Thème de la semaine

bienvenue

↓ dernière création

18 mai 2024

Pour le thème, déjà je ne vais pas me plaindre de pas avoir manqué de temps. Et j’ai décidé de refaire un dessin que j’avais déjà fais pour la précédente édition du Do It Again sur les anciennes fondation du Blog.

Alors voila ma réédite. Liara T’Soni, tiré de la saga RPG Mass Effect, une saga particulièrement chère à mon petit cœur.

Musique : Conquest of Space – Woodkid

2013

Il y a plus de 10ans je m’étais lancé le défi de faire une photo par jour, j’ai donc été remettre le né dedans pour voir ce que je pourrais refaire cette semaine.

Je suis tombé sur cette tentative de faux polaroid ou l’hyper focal avait été loupé quand on voit a quel point le premier plan est flou.

         EXIF : f/22 1/4s ISO100 23mm
Objectif : Canon EF-S12-55mm
Boitier : Canon 600D
Développement : Adobe Lightroom

2024

Et bien, même si il y a du mieux je ne suis pas vraiment satisfait, je galère encore a faire une hyperfocale, d’autant plus que je manquait de lumière, qu’il ne fallait pas bouger et déclancher a bout de bras…

Je me redonnerais bien le défi de re-refaire cette image, mais avec un meilleur matériel d’éclairage et peu être une personne pour m’assister.

         EXIF : f/22 1/10s ISO320 85mm
Objectif : Canon EF 85mm f/1.8 USM
Boitier : Canon 70D
Développement : ART [Another RawTherapee]

Il y a 12 ans, je participais au Blog à Blocs, et j’avais fait un dessin que j’ai refait aujourd’hui. Je ne sais pas s’ils sont fondamentalement différents, mais j’aime les textures que je travaille ces derniers temps.

Pour comparaison, voici le dessin d’il y a 12 ans.

On avance toutes· un petit peu, même si pas suffisamment pour nous, c’est toujours un petit pas vers ce que l’on souhaite.

Prenez soin de vous,
Lulu

Sometimes it’s all sunny,
But it’s raining on me.
Sometimes it’s all cloudy,
But the sun is in me.
But the sun is in me.

We can all handle the rain,
Just a bit, ’cause we train
But when it’s not raining
And when I’m still soaked,
Maybe I’m raining in my head.
Maybe you’re raining too,
Maybe we’re raining too.

Sometimes I’m all sunny,
But I’m raining from the inside,
When it gets all cloudy,
Since you’re not by my side.
Since you’re not by my side.

We can all handle the rain,
Just a bit, ’cause we train
But when will I stop raining
I’m tired to be soaked,
There’s no umbrella in my head.
I don’t know if you’re raining too,
But I’m still soaked to the bone ooh.

I hate those sunny sundays,
When I just go ahead,
But I love the rainy days,
Where the sun is shining in my head.
Is shining in my head.

We can all handle the rain,
That wasn’t a bit, still I didn’t fail
Now that I’ve stoped raining,
I feel empty and dried
Yet I’ve blocked the flood in my head,
Now I know my sun is blinding,
It dried your clouds back in the morning.

Flooded puddles don’t care,
Where they’re coming from.
Which cloud could have gone
To make it feel home.
Feel home.

Slash

Un coup d’épée fendit l’air, le coup n’avait pas fait mouche face à ce terrible sorcier terrorisant la région, mais il avait permis de dégager un peu d’espace pour reprendre son souffle. Fermant les yeux dans une grande inspiration il les rouvrit avec une concentration renouvelée. Cependant le sorcier ne l’entendait pas de cette oreille, ayant rouvert les yeux le guerrier fut obligé de se jeter au sol pour éviter le barrage d’énergie de son adversaire.

Là, dans la boue ce guerrier sentit son courage faner. Ce long combat n’avait pas fait de cadeaux a son corps pourtant rompu a l’exercice. Il ne tenait plus, espérant juste voir le sorcier tomber de lui même. Affalé au sol, le moral a zéro, il désespérait de voir une issue positive a cette confrontation. Le regard dans le vague, un œil fermé par la présence de cette boue sur le visage, il vit le village en contrebas de cette lisière de foret ou se déroulait son combat fatidique. Il ne pouvait se résoudre à perdre il souhaitait de tout son être se relever et purger ce démon a face d’homme du territoire qu’il aimait et avait appris à protéger. Il ne souhaitait rien de plus que de se relever, les muscles raidis par la tentative infructueuse d’y parvenir.

Il ne pouvait qu’observer, en attendant le coup de grâce. Cet espace qu’il avait fait serment de protéger.

« hihihi. Voila le brave chevalier consumé. Ricana le sorcier.je ne vais pas prendre ta vie tout de suite. On fait de très belle choses avec le cadavre de personne morte traumatisée. »

Le sorcier partit dans un fou rire sardonique. Il avait gagné et rien ne pourrait permettre a son opposant de reprendre la lutte.

Le chevalier sentit un vide sans fond aspirer tout en lui en voyant le sorcier descendre la pente vers la ville le pas plein d’allégresse et s’autorisant même à fredonner. Cet être était détestable. Le guerrier ne pouvait se résoudre a la défaite. Il devait gagner. Il était le protecteur assermenté. Il avait déjà vu pire par le passé. Il devait…

Irrité de sa propre incompétence le guerrier sentit une chaleur terrible lui emplir la poitrine. Son nez s’emplissait d’une odeur de sang et son regard s’étrécissait a ce seul cafard qui se dandinait a l’œil du guerrier blessé. Il sentait venir une perte de contrôle, une bestialité qui naissait en lui. Il ne savait trop quoi en faire.

Mais il savait que la chose qui dévalait la pente avec de plus en plus d’entrain devait être arrêté. Il n’avait pas le droit d’échouer. Il devait…

Ce sentiment qui le parcourait s’intensifia encore et encore. Il ne devait pas échouer. Son corps transi de fatigue tremblait de rage.

Lorsqu’il vit le sorcier lever le bras, certainement pour une incantation, il sentit quelque chose se briser en lui.

L’instant d’après il était devant le sorcier le dos face à ce dernier. Dans cette fraction de secondes ou il avait perdu conscience il avait bondi vers le sorcier dégainé son épée et tranché ce bras qui aurait pu être funeste.

Le sorcier hurla de douleur en observant son moignon tranché net et l’homme qui se relevait de ce bond sans aucun sens. Le guerrier était debout la lame au clair, le bras tendu pour laisser les dernières gouttes rougeoyantes toucher le sol.

Hi ! This is the updated version of my very first game, Pastelle !

Since then, I have acquired some skills I needed when I first wanted to make the version of 2020. Here you can see the step by step.

What you will find in this new 2024 version :
  • A procedural generated dungeon
  • New ennemies
  • Better juice
  • A very clean code I could use to add more features…
What you won’t find
  • Content after finishing the red dragon. The demo stops here
  • A health and game over system. I didn’t have the time to make the necessary playtest so it’s better that way
  • All the other features I dream to add ✨
You play as a young wizard who can shoot shiny stars on ennemies. Controls :
  • ZQSD  / ⬅⬆➡⬇ : Move
  • Left click : shiny stars